Aborder la multiplication au CE1

Voici quelques propositions pour travailler sur la multiplication au CE1. Elles sont essentiellement basées, comme le demandent les programmes et le recommandent les didacticiens, sur le sens de l’opération et donc sur la résolution de problèmes concrets.

1. Ainsi, on peut commencer par approcher le sens de la multiplication et du partage avec des problèmes, avant même de montrer l’écriture mathématique et de nommer la multiplication. Cette première approche fait largement appel à la manipulation, avec le matériel de la banque. On fait des tas de petits cubes, que l’on réitère, ou on partage en petits tas. On approche ainsi également la multiplication et la division comme opérations inverses. C’est une approche qui peut se faire par ateliers, par petits groupes, puis en temps individuels ou par binômes hétérogènes.

2. Plus tard, lorsque le sens est bien assimilé, on peut continuer en structurant un peu les apprentissages, lors de temps de calcul mental, à l’aide des situations suivantes proposées dans le diaporama :

Il s’agit là encore de bien comprendre le sens et les différentes représentations. Durant les temps de recherche, il est possible de donner aux élèves qui en ont besoin du matériel pour les aider à compter, sous forme de cubes séparables, puis à l’aide de la table de Pythagore en bois. Dans chaque série, se trouve un problème « intrus », additif ou soustractif, pour inciter les élèves à bien penser le sens de l’opération avant la mécanique. Les tables n’étant pas encore connues, c’est le matériel ou la représentation qui permet de trouver le résultat. L’aspect fastidieux de cette tâche permet aussi de montrer l’intérêt de la mémorisation.

Pour être efficace, il est utile par exemple d’en faire les temps de calcul mental sur une semaine, pour bien ancrer la procédure et le vocabulaire. Lorsque les élèves ont bien compris le sens de l’opération et de son écriture mathématique, on peut leur structurer ce qu’est la multiplication, en se servant par exemple de cette proposition de trace écrite :

Les élèves peuvent ensuite s’entrainer sur ces fiches individuelles différenciées en plusieurs niveaux :

3. Pour continuer à s’entrainer autour de la représentation en rectangle de la multiplication et construire les tables, on peut alors utiliser la table de multiplication concrète :

4. Voici  également une proposition pour évaluer les acquis des élèves :

5. Enfin, la dernière étape, plus longue et plus étalée dans le temps, sera la mémorisation des tables de multiplication, à l’aide de matériel mais surtout de séances dédiées de calcul mental.

Ce travail se déroule sur une période entière, voire plus en comptant la mémorisation des tables. Et ce n’est que plus tard que sera étudiée la multiplication posée, notre prochaine étape !

Comments

comments

1 thought on “Aborder la multiplication au CE1

Laisser un commentaire