S’inspirer de Montessori pour faire classe

Cela fait plusieurs années (presque 5 ans !) que je plante de petites graines sur ce blog. Et un jour, il y a un peu plus d’un an, une graine a demandé bien plus d’espace que les autres. Elle s’est tant développé qu’un jour j’ai compris qu’elle aurait besoin d’un autre jardin. Il lui fallait de la place pour étaler ses réflexions, pour les laisser prendre de l’ampleur, pour articuler ses différentes parties, pour développer ses rameaux.

Au départ, je voulais écrire un article un peu complet sur ce que j’expérimentais en classe, pour vous expliquer de quoi et de qui je m’inspirais, quelles organisations j’avais pensées et comment je mettais ces idées en oeuvre. Je voulais aussi répondre précisément à certaines questions reçues par la rubrique contact. Et un jour, je me suis rendue compte qu’une organisation cohérente de mes réflexions ne tiendrait pas sur le format du blog, qu’elle nécessitait un format plus long, un plan, des citations… bref, un format si long qu’elle en deviendrait un livre. J’ai hésité, je l’avoue. Et puis je me suis laissée faire par ce projet qui tournait dans ma tête, et je me suis mise au travail.

Aujourd’hui, je suis très heureuse que cette graine ait pu tant grandir. Bien sûr, pour cela, il a fallu qu’elle quitte mon jardin. C’est chez Retz qu’elle a trouvé un accueil adapté à ses besoins, avec des professionnels du tutorage et de l’embellissement des grandes graines… La voici avec le printemps, toute belle, avec de belles couleurs de jardin fleuri, dans le catalogue Retz 2018 :

 

Depuis ce matin, vous pouvez aussi la trouver directement sur le site de Retz :

Voilà, tout est dit dans l’encart.

Non, je peux ajouter que finalement, j’ai beaucoup aimé écrire ce livre, que le temps passé à trouver le bon mot m’a permis de mettre de l’ordre dans mes idées, que faire partager mes découvertes a été très énergisant. Je peux ajouter que je remercie tous ceux d’entre vous qui m’ont posé des questions, qui m’ont poussé à aller plus loin, qui ont réagi à mes premiers articles, et que je remercie chaleureusement les premières lectrices de mon manuscrit pour leur aide. Je peux surtout ajouter que j’espère qu’il pourra aider d’autres enseignants à s’inspirer de ces grands pédagogues pour faire vivre une classe plus humaine et plus efficace… et qu’il sera à la hauteur des attentes de ses lecteurs, qu’il leur permettra à leur tour de planter des graines !

Comments

comments

28 thoughts on “S’inspirer de Montessori pour faire classe

  1. J’ignorais que tu écrivais un livre *________* ! Tu me compteras parmi tes lectrices tout bientôt pour le sujet retenu comme pour tes idées, pour ta plume, pour… toi, tout simplement !

    Bises,
    Elau, tellement ravie et impressionnée encore !

  2. Wahou…..bravo!!!!! C’est une sacrée aventure. Ma bibliothèque ressemble de plus en plus à un entrepôt de chez retz….auquel je vais m’empresse de rajouter ton titre…..bravo, bravo, bravo .

    1. Merci Cricri… Retz est souvent très inspirant, et beaucoup de ses auteurs m’ont bien aidée… Ravie de figurer à côté d’eux.

  3. Un grand merci pour tous vos partages qui nourrissent mes réflexions et m’inspirent dans mon travail face aux élèves, j’aimerais tant avoir votre sagesse et votre bienveillance!!! par conséquent livre en précommande!!!

    1. Merci Christine pour ce gentil commentaire… La sagesse et la bienveillance sont toujours plus simples à l’écrit 😉 !

  4. Félicitations!! Que de travail!!! Votre blog est un vrai lieu de ressources pour moi alors j’ai hâte de lire votre livre! Merci beaucoup pour tout ce partage!

  5. Je viens souvent chez toi!
    J’apprécie tes articles de fond, tes minis livres, ta façon de travailler les maths….enfin tout quoi…

  6. Bonjour,
    J’ai entre mes mains votre livre. Je suis contente de trouver un ouvrage relatif au cycle 2.
    Cependant, des petits oublis ne font vous écrire. En effet, votre carte mentale sur la méthode Montessori peut être complétée.
    La méthode de Maria Montessori repose sur 3 piliers : la posture de l’adulte, l’environnement et le matériel. Vous ne citez malheureusement pas le 1er pilier qui n’a pas tout à fait le même rôle que l’enseignant.
    Aussi, concernant l’enfant, j’ajouterais (surtout pour le cycle 2) l’esprit comprenant. L’esprit absorbant est caractéristique de la naissance à 6 ans. En cycle 2, l’enfant va avoir une autre approche. Il va chercher à comprendre « pourquoi », d’où l’apparition des Grands Récits, notamment.
    Je me replonge dans la lecture.

    Peut-être me trouverez-vous tatillonne.
    En tout cas, merci pour votre partage.

    1. Bonjour Marie-Pierre,
      Je vous remercie de votre intérêt et de votre petit mot. En effet, la carte mentale proposée n’est qu’une lecture à un moment particulier, un découpage qui me permet de structurer mon propos. J’aurai pu y ajouter la place de l’adulte, sachant que pour ce travail, c’est également celle de l’enseignant, dans le cadre que je me suis donnée.
      Je ne vous trouve pas tatillonne, vous semblez avoir une grande connaissance du travail de Montessori, et je vous remercie de la partager. Peut-être trouverez-vous alors d’autres manques, car mon propos n’est pas d’être exhaustive mais de permettre aux enseignants de classes ordinaires de trouver des pistes de travail et de réflexion chez Montessori.
      Je vous souhaite une bonne lecture.

  7. Bonjour,
    Je viens littéralement de dévorer votre livre, et je vous remercie de l’avoir écrit !
    Je suis PE depuis 26 ans, dans une classe de GS/CP depuis 12 ans. J’ai fait deux stages de formation Montessori l’an dernier (3-6 ans et 6-12 ans) et depuis la rentrée de septembre, j’essaie d’appliquer au maximum la pédagogie Montessori dans ma classe de l’Education Nationale… Votre livre est une mine d’or et répond exactement à mes questions. Maria Montessori était avant tout une scientifque et une chercheuse, et elle souhaitait que l’on continue son travail après elle, pas qu’on l’enferme dans un musée ! Son oeuvre doit donc être poursuivie au regard des avancées neuroscientifiques. Vous en faites parfaitement la synthèse.
    Quelques questionnements subsistent dans l’organisation du quotidien, mais notre travail est aussi un travail de chercheur, et c’est ce qui le rend passionnant !
    J’espère de tout coeur qu’un maximum de professeurs des écoles vous liront…

    1. Bonsoir, merci beaucoup pour ce très gentil message. Je suis vraiment heureuse que mon travail puisse vous aider. Quant à l’organisation du quotidien, je vous rejoins totalement sur le travail de chercheur de l’enseignant, sur les nécessaires ajustements progressifs et successifs à votre sensibilité, votre façon de travailler, les besoins et les capacités de vos élèves… Cette adaptation est en effet passionnante, et le ton de votre message me fait penser que vous saurez être portée par cette passion qui vous fait avancer.
      Bonne continuation.

  8. Bonjour, je viens de « dévorer  » votre livre en moins de quelques jours de vacances ! Et je n’ai qu’un mot à vous dire …Merci !!!

    Après 18 ans de bonheur passés en TPS/PS et suite à une formation initiée en éducation spécialisée , je me suis lancée dans un cours double ce1/ce2 depuis la rentrée .

    Ma formation de quelques semaines et la prise en charge d’une nouvelle classe m’ont poussé à lire, découvrir, explorer de nombreux écrits pédagogiques qui ont ouvert mon esprit à de nombreux possible avec toujours en fil conducteur l’apprentissage personnalisé, collaboratif et actif de chacun des élèves.

    Cependant toutes ces ressources multiples me faisaient perdre la tête et au final j’ai plus l’impression d’avoir papillonné cette année sans voir été réellement efficace pour mes élèves.

    Et voilà que je lis votre livre…enfin une ressource qui me permet d’y voir plus clair au milieu de toutes ces écrits . Tout votre travail m’a permis de mieux comprendre le sens de certaines réflexions pédagogiques parfois un peu complexes dans leur formulation et surtout de visualiser concrètement et simplement les retours à faire en classe . Même si vos propositions m’étaient déjà familières (j’ai beaucoup travaillé à en m’inspirant de Sylvain Connac) j’avais du mal à faire le lien avec les autres idées. Je pense qu’il deviendra ma Bible pour mes prochaines années scolaires. en tout cas j’ai hâte de pouvoir mettre en place de nombreuses pistes !

    Merci donc d’avoir passé tout ce temps à vous documenter et surtout à nous faire partager vos idées ainsi que votre passion du métier qui est contagieuse !!!

    1. Bonjour Vanessa, et merci beaucoup d’avoir pris le temps de ce retour de votre lecture. Je suis vraiment très heureuse que ce livre puisse vous aider, c’était bien l’objectif de mon travail ! Votre message montre une grande curiosité et une envie d’apprendre vraiment très enthousiasmantes. Je vous souhaite plein de bonheur dans votre classe. A bientôt peut-être par ici…

  9. J’ai profité de mes vacances pour lire votre livre et je l’ai dévoré. Déjà très inspirée par la pédagogie Montessori pendant mes 20 ans de maternelle, j’essaie de la pratiquer maintenant avec mes CP depuis 4 ans. Votre site et maintenant votre livre me sont d’une aide précieuse. Merci et bravo pour tout votre travail.

    1. Merci beaucoup pour ce commentaire… Certainement que votre passage en maternelle doit vous être très utile pour la mise en place avec les CP ! C’est une belle expérience que vous nous partagez là ! Merci et à bientôt.

  10. Enseignante depuis plus de 30 ans, je souhaitais découvrir concrètement comment appliquer la pédagogie Montessori dans ma classe de CP CE1. J’ai donc dévoré votre livre et découvert votre blog. J’en reste sans voix et ça a « secoué le cocotier ». Merci de m’avoir « réveillée » et de m’aider, par vos nombreux partages à changer mes pratiques.

    1. Merci Julie pour ce retour… J’espère que vous pourrez retrouver votre voix pour la rentrée, pour profiter de ces nouvelles pistes 😉 Je suis heureuse si ce « réveil » peut correspondre pour vous à un nouvel élan dans votre travail . Je vous souhaite plein de bons moments avec vos élèves.

Laisser un commentaire