Pixel et l’égalité

Je vous avais parlé ici du travail autour de l’oeuvre de Ben et de la liberté… J’ai trouvé vraiment très intéressant le fait de lier la pratique et l’histoire des arts et l’éducation morale et civique. J’ai trouvé que les élèves, tout en produisant, ont beaucoup parlé de la liberté, et se sont vraiment approprié le concept : la pratique artistique apporte du concret, du visuel et de la manipulation à une discipline souvent abstraite et orale. Et en plus de donner du sens, lier 2 disciplines permet plus matériellement de gagner du temps… J’ai donc décidé de poursuivre sur la lancée pour l’égalité et la fraternité…

Après de nombreuses recherches, j’ai trouvé une oeuvre qui m’a parue être un très bon support pour ce travail. Par la même occasion (et c’est une vraie richesse de notre métier) j’ai découvert cet artiste que je ne connaissais pas : il s’agit d’Octave Pixel, artiste français encore vivant, et de son oeuvre sur l’égalité :

Pixel et l'égalité

Cette oeuvre permet d’envisager une production collective à l’aide des photos des élèves, qui donne à voir l’égalité entre eux. Elle permet également un travail sur Marianne et le drapeau français, et donc d’avancer un peu plus sur les symboles de la République. Au niveau artistique, elle fait découvrir la Joconde (si vous ne l’aviez pas vue, elle est en arrière plan) et un travail de collage/superposition numérique.

Une difficulté venait de la réalisation pratique d’une telle production avec mes élèves, car la technique numérique employée ne leur est pas accessible. J’ai donc choisi de travailler sur du collage et de la peinture, mais surtout de prendre le temps de faire expérimenter aux élèves les moyens de créer des effets de transparence. Je leur ai proposé de travailler sur des photos factices pour tester des effets au pastel, à la peinture plus ou moins diluée, ou avec des collages de papier calque ou de papier blanc. Ils devaient trouver comment y tracer le signe = en transparence :

Pixel et l'égalité

Ils ont alors choisi le procédé le plus adapté (trace à la peinture blanche diluée). Ils se sont pris en photo (le seul reste du procédé numérique de départ), puis ont tracé le signe = sur leur photo. Comme je trouvais que nous n’avions pas assez de photos, et comme nous correspondons avec une autre classe qui nous avait envoyé des photos, nous les avons ajoutées. Ce qui a été un moment important, c’est que chaque enfant est venu coller ses photos en verbalisant le fait qu’il est l’égal des autres enfants.

Bref, voici notre résultat après application sur l’ensemble d’une couche de rouge très dilué (la photo donne un rendu très rose, désolée…):

Pixel et l'égalité

Et voici les supports de travail :

– un diaporama pour présenter les oeuvres d’Oscar Pixel (il y en a 3 sur la même trame, toutes 3 très intéressantes), la Joconde et Marianne :

Diaporama Pixel égalité

– les dessins pour le travail de recherche artistique :

Pixel et l'égalité

Photos imaginaires

– la fiche pour le cahier d’histoire des arts (4 versions) :

Pixel et l'égalité

Pixel égalité

– la fiche d’EMC sur l’égalité :

Pixel et l'égalité

L’égalité

– la préparation de séquence (2 séances) :

Séquence [Pixel et l’égalité]

Là encore, le bilan du travail fait en classe est très positif, tant sur la démarche artistique que sur le concept d’égalité. Donc la suite, ce sera… la fraternité !!

5 commentaires sur « Pixel et l’égalité ! »

  1. cdartimonkiki dit :

    je trouve cela super ! Bravo !
    J’ai hâte de voir ton travail sur la fraternité!


  2. Grainesdelivres 
    dit :

    Merci beaucoup d’avoir pris le temps de laisser un petit mot ,
    Le travail sur la fraternité est en cours en classe.. Il sera publié quand il aura été testé (et approuvé) !!

  3. annsi dit :

    Bravo pour ce très beau travail ! Je ne connaissais pas cet artiste,, mais je trouve que l’activité proposée permet  vraiment de travailler concrètement les valeurs de notre république. Bravo encore !


  4. Grainesdelivres 
    dit :

    Merci.

  5. Mayleb dit :

    Merci, encore une belle découverte !

Comments

comments

Laisser un commentaire