Un portfolio pour une évaluation positive

Pour leur évaluation, en plus de leur cahier de progrès, mes élèves ont un portfolio.

Concrètement, il s’agit juste d’une feuille A3 pliée en 2, formant une pochette.

Je propose aux élèves d’y placer des éléments significatifs de leur progression, des passages importants de leurs apprentissages, afin qu’ils puissent se rendre compte de leurs progrès. Au début, c’est moi qui leur propose : « Dis donc, tu t’es vraiment beaucoup appliqué pour écrire ce texte, et il est vraiment bien mieux que ce que tu savais faire avant, je te propose de le mettre dans ton portfolio ! » ou « Ca y est, tu sais maintenant ranger les nombres dans l’ordre croissant, alors que tu n’y arrivais pas avant, on va mettre la fiche dans le portfolio« . Mais l’objectif, quand ils en ont compris l’utilité, c’est que cela vienne d’eux : « Cette lecture là, je la garde dans mon portfolio, c’est la première fois que j’arrive à lire un texte si long« . Ce qui est fondamental, bien sûr, c’est de dater les éléments du portfolio. Et d’accepter des compétences de tous ordres : une récréation sans histoires, un travail bien présenté, une performance en athlétisme, un magnifique travail d’arts visuels… Une production, un post-it, une photocopie du cahier, tout peut convenir. Et même pourquoi pas des réalisations extrascolaires ?

Ce qui est important, c’est de le remplir, c’est que l’élève se sache capable de… Ce sont des petites pierres posées pour visualiser le chemin, et se souvenir qu’on peut le faire, et qu’on est capable d’avancer, d’apprendre ce qu’on ne savait pas… et de le montrer à ses parents, à son entourage.

Le portfolio appartient à l’élève, qui en est maitre et qui le gère, qui choisit ce qu’il veut y mettre et ce qu’il préfère garder. C’est une voie d’autonomisation et d’autoévaluation.

C’est une démarche très libre, légère à mettre en place, qui demande peu de matériel et peu de temps. Je vous propose mes couvertures de portfolio à télécharger :

Portfolio

PortfolioCE1

Un portfolio pour une évaluation positive

Si vous voulez aller plus loin, je vous propose une carte mentale que j’avais construite pour organiser mes découvertes autour de cet outil :

Un portfolio pour une évaluation positive

CM Portfolio

Vous pouvez aussi aller faire un tour sur le site Citoyen de demain, qui propose un dossier sur le Portfolio.

Et je vous conseille également l’ouvrage de Gérard DE VECCHI : Evaluer sans dévaluer (Hachette, 2011) :

Il s’agira ainsi de respecter, de valoriser et d’encourager le plus possible celui qui apprend… sans démagogie. Beaucoup de professeurs ne visent que les apprentissages de connaissances. D’autres, en particulier à l’école primaire, s’intéressent aussi à l’évolution de la personne et à la formation d’un futur citoyen autonome et responsable. Mais, quelques soient les objectifs du maitre, pour réussir, l’élève doit être placé dans de bonnes conditions psychologiques. Donc, qu’on la prenne pour un but ou seulement pour un moyen, la dimension psychique tient une grande place dans les apprentissages. Ainsi, plutôt que de s’intéresser seulement aux fautes commises, n’est-il pas beaucoup plus efficace de montrer aussi « ce qui va, ce qui va mieux qu’avant, et éclairer la route que ce qu’il reste à faire 1 « ?

1. Eveline Charmeux, « Ce qui est négatif n’est jamais éducatif« 

7 commentaires sur « Un portfolio pour une évaluation positive ! »


  1. jeuxdecole
     dit :

    Je suis ravie de découvrir tout ton travail autour du portfolio, j’évalue aussi de cette façon (du tout moins j’essaie 😉 !) Je vais lire des docs de plus près et je reviendrai sans doute vers toi pour échanger sur ce dispositif.


  2. jeuxdecole
     dit :

    Zut, je n’arrive pas à ouvrir ta carte mentale …
    J’ai ajouté un lien vers ton article dans mon propre doc sur le portfolio.

     

  3. Grainesdelivres dit :

    Merci pour tes messages
    Pour le pb avec la carte mentale, j’ai modifié les fichiers, ça devrait marcher maintenant… Merci de m’avoir signalé le problème.
    Pour échanger avec toi, ce sera avec plaisir, c’est un dispositif qui pose de nombreuses questions, et les réponses qu’on y apporte peuvent être variées. C’est intéressant de comparer nos réponses et les effets que cela induit. Et merci pour le lien, je vais aller faire un tour chez toi !!


  4. jeuxdecole
     dit :

    Le lien fonctionne merci :).
    Concrètement, quel moment et combien de temps consacres-tu au portfolio ?
    Cette année, en étant à mi-temps et avec mes 32 CM, j’ai du mal à les faire entrer dans ce dispositif…


  5. Grainesdelivres
      dit :

    Désolée, Jeuxd’école, pour la réponse très tardive : concrètement, le portfolio est dans la pochette de travail des élèves, celle où ils mettent tout leur travail sur fiches. Ils peuvent prendre le temps de le remplir à chaque temps de travail autonome. Par contre, je ne mets le nez dedans qu’à chaque fin de période : le dernier après-midi est consacré au tri des pochettes : j’agrafe le travail terminé pour l’archiver, je demande des explications des travaux choisis pour le portfolio et nous faisons le bilan du travail de la période. J’aime beaucoup ces temps. Quant au remplissage autonome du portfolio, il est plus ou moins efficace suivant les élèves, mais il s’améliore au fil du temps… Voilà pour l’état actuel de ma pratique.
    Par contre, chez moi, le portfolio est désolidarisé du cahier de progrès. Je garde le second et je le redonne pour remplissage lors des évaluations.


  6. jeuxdecole
     dit :

    Merci pour ta réponse… je garde l’idée de l’après-midi consacré à la présentation du portfolio en fin de période…

  7. Vialama dit :

    Bonjour
    enseignante depuis 10 ans en CE1-CE2, je suis une adepte des sites eklaprofs, le travail partagé par toutes (tous) ces instits est exceptionnel et très enrichissant. Je remercie de tout cœur cette grande famille.
    10 ans (seulement) et je me sens (déjà) à bout… L’impression de tourner en rond, d’avoir toujours les mêmes échecs, d’être omniprésente dans la classe, de ne pas profiter des moments avec mes élèves car je croule sous les corrections, les préparations, de faire la course aux programmes, etc …
    Mon parrain est formateur au CEPEC de Lyon et à chacun de nos échanges, il essaie de me montrer une autre façon d’enseigner. Cela va aussi avec une autre façon de vivre, de voir les choses, d’appréhender les autres, les relations… Je sais ce qu’il faut faire, je sais l’immense intérêt qu’il y a à fonctionner autrement mais c’est un grand chantier qui commence sans doute par le Lâcher prise… Je suis en route pour mais je ne suis pas encore arrivée…
    Donc à ce moment précis de mon histoire, je « tombe » sur votre blog et la magie opère ! Le port-folio dont j’avais l’idée depuis 1 an ou 2 est enfin sur la liste des fournitures de mes élèves et nous sommes à J-3 et je ne voyais toujours pas comment mettre en route concrètement les idées que j’avais en tête. Grâce à vous, ça devient plus facile !
    Je vous remercie pour le partage de votre travail.
    Je vous souhaite une belle rentrée pleines de sourires

    Grainesdelivres dit :

    Lundi 29 Août 2016 à 23:26

    Merci beaucoup pour ce commentaire.. Il y a là un bel échange car si mon travail a pu vous aider, votre texte me donne le sourire et de l’énergie pour continuer moi aussi…
    Pour ce qui est du chemin, moi aussi je suis en route et encore loin de l’arrivée !! Notre métier est un chantier, on avance pas à pas, on tâtonne, on essaie. C’est sûr que c’est parfois fatigant et démoralisant. J’essaie toujours de me raccrocher aux petites victoires. Et je suis sûre que vous saurez avancer sur votre chemin, à votre rythme comme on le demande aux élèves… Et très bonne rentrée à vous aussi.

Comments

comments

Laisser un commentaire