Des programmations pour le calcul mental en CP et CE1

Ces derniers temps, je me suis penchée sur l’enseignement du calcul mental, et notamment sur sa programmation. Plusieurs éléments semblent indispensables pour faire progresser les élèves : des séances longues pour expliciter les procédures ou faire mémoriser les élèves, des séances courtes pour réactiver les apprentissages à intervalles expansés, et une alternance entre l’apprentissage de procédures à mettre en oeuvre et la mémorisation de faits numériques. J’ai essayé de tenir compte de tous ces paramètres pour construire des programmations par semaine : une séance un peu plus longue par semaine, et des séances courtes pour automatiser les autres jours. Chaque semaine, j’ai également listé 2 anciens contenus à revoir en quelques items chaque séance.

Cela donne, par semaine :

  • Une séance longue :
    • Rebrassage d’une ancienne compétence
    • Recherche à partir d’un calcul / Construction de tables
    • Mise en commun des procédures, apport d’une nouvelle si besoin
    • Structuration : affiche, trace écrite
    • Mémorisation / Entrainement
  • Des séances courtes :
    • Rebrassage d’une ancienne compétence
    • Entrainement / mémorisation, avec rappel si besoin à partir de la trace écrite

Voici donc :

 

  • La progression pour les CP

 

  • La progression pour les CE1 :

Les séances traditionnelles de calcul mental sont collectives orales, sur l’ardoise. Pour permettre aux élèves de construire des représentations mentales et aider à la mémorisation visuelle, j’avais préparé des diaporamas pour les CP et pour les CE1.

Ces séances sont relativement efficaces, mais les élèves peuvent entrainer leurs compétences en calcul mental lors des ateliers autonomes :

  • Plusieurs ateliers permettent aux élèves de renforcer leur mémorisation : la table à compléter, les étiquettes de combinaison ou des fiches d’entrainement.
  • Il est possible de permettre aux élèves de s’entrainer à leur niveau rapidement, en utilisant par exemple les ceintures de calcul de Véro, en collectif ou par deux, ou les fiches de Bruce Demaugé, parfaites que l’élève se situe dans ses apprentissages.
  • Il existe de multiples exerciseurs en ligne, comme celui de Soutien67 qui donne des indications aux élèves pour savoir comment apprendre, ou celui de Logiciels Educatifs qui permet d’entrainer plusieurs tables.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire