Mon emploi du temps pour la rentrée 2016 au CP

Voici l’emploi du temps que j’ai prévu pour ce début d’année. Il évoluera certainement au cours de l’année, car les élèves évoluent beaucoup au cours de l’année.

EDT2016

EDT2016

Quelques éléments de construction de cet emploi du temps : j’ai commencé par travailler sur l’emploi du temps d’une journée. Je voulais qu’ils soit suffisamment routinier pour que les petits élèves s’y retrouvent rapidement. J’ai donc entrepris de me renseigner un peu sur les recherches en chronobiologie. J’ai lu le dernier livre de François Testu, Rythmes scolaires : de l’enfant à l’élève.

Mon emploi du temps pour la rentrée 2016 au CP

Ce qu’il en ressort, et que l’on trouve dans de nombreux articles ou diaporamas, c’est ce graphique :

Mon emploi du temps pour la rentrée 2016 au CP

Ces graphiques m’ont tout de suite fait penser à d’autres du même type, croisés à la lecture de la Pédagogie scientifique de Maria Montessori :

Mon emploi du temps pour la rentrée 2016 au CP

Montessori a longuement travaillé sur les rythmes de l’enfant, bien avant les chercheurs d’aujourd’hui comme Testu. Les enfants qu’elle a observé n’étaient pas les mêmes, avaient des conditions de vie très différentes des enfants que nous accueillons aujourd’hui dans les classe, et pourtant, la plupart de leurs conclusions pourraient se recouper : début de matinée calme, puis première phase de travail, phase de désorganisation, puis travail plus consistant jusqu’à 11 h 30 où l’attention redescend… La grande différence, c’est qu’elle préconise de ne pas faire sortir ou se défouler les enfants vers 10h, car alors ils se réorganisent spontanément pour atteindre un travail plus difficile.

Pour terminer de construire la journée, il est important de tenir compte des contraintes de l’école : l’heure des récréations, dans la grande école où je travaille, n’est pas tellement négociable. Elles arrivent souvent à un moment où les élèves sont en plein travail, surtout l’après-midi, et j’entends régulièrement des « oh, non » au moment de la sonnerie. Du fait des services de surveillance de cour, il ne m’est pas non plus possible de laisser les enfants continuer de travailler s’ils le souhaitent.

Voici donc les choix que j’ai fait en fonction des contraintes identifiées :

  • des routines du matin pour entrer tranquillement dans la journée d’école (je n’aime pas le mot « rituel », il est trop « religieux » à mon goût…)
  • des périodes de travail longues pour pouvoir travailler en ateliers ou en travail individuel autonome,
  • un temps de bilan après chaque travail autonome, pour structurer les connaissances, rappeler le fonctionnement de certains ateliers, identifier les élèves qui savent faire tel ou tel atelier et qui pourront aider les autres…
  • une séance d’EPS en chaque début d’après-midi, dans la continuité de ce qui se fait en maternelle, pour permettre le travail du corps et en profiter pour travailler l’enseignement moral et civique, le repérage dans l’espace, le rythme, les habiletés motrices et un peu de relaxation… (en fonction des disponibilités dans le gymnase proche et des APS que je pourrai y mener, cela pourra changer en cours d’année),
  • une séance de lecture de niveau 2 ensuite : c’est une reprise d’une proposition de Giasson, qui consiste en une intervention différenciée pour les 20% des élèves pour qui l’enseignement de base n’a pas été suffisant, 30 min par jour en plus, par petits groupes de 4 ou 5 élèves (le niveau 1 est l’enseignement proposé à tous les élèves, qui suffit pour 80% des élèves ; le niveau 3 est pour les 5% d’élèves très faibles lecteurs, 2 séances de 30 minutes par jour, en plus du reste, en APC par exemple). Les autres élèves lisent en autonomie dans la bibliothèque de la classe.
  • le conseil d’élèves tous les vendredis en fin de journée,
  • des ateliers d’écriture chaque mercredi matin, sur le modèle de Bucheton.

Ce qui donne :

9 h 00 Routines : langue orale, questionner le monde (temps)
9 h 15 Ateliers de lecture : en autonomie : dictées muettes, lettres rugueuses, boites de phonologie…

En atelier dirigé : temps de lecture adapté.

9 h 45 Ateliers d’écriture : travail préparatoire (encastrements, plateau de sable, fiches d’écriture…), écriture de mots,

En atelier dirigé : le geste d’écriture (avec ceux qui en ont besoin).

10 h 15 Bilan du travail autonome.
10 h 30 Récréation
10 h 50 Calcul mental (ou tous ensemble, ou un groupe à l’écrit et un groupe sur l’ardoise)
11 h 10 Mathématiques : un groupe avec moi en découverte/structuration/remédiation ; l’autre en travail ou entrainement autonome.
11 h 45 Bilan des ateliers et du plan de travail.
12 h 00 Pause méridienne
14 h 00 Lecture autonome et lecture de niveau 2 en remédiation dirigée.
14 h 30 EPS
15 h 00 Récréation
15 h 15 Questionner le monde, arts, anglais, éducation civique..
16 h 15

Bien sûr, ce n’est qu’une base de travail, qu’il s’agira ensuite de remplir en faisant varier les situations de travail et d’activités.

4 commentaires sur « Mon emploi du temps pour la rentrée 2016 au CP ! »


  1. Youloma 
    dit :

    Suoerbe travail ! J’aime beaucoup ta façon de procéder. J’aimerais beaucoup fonctionner en ateliers. Mais j’avoue que j’ai un peu peur en double niveau gs-cp. (J’ai quelques cp qui ont presque un niveau ce1 aussi ) Aurais-tu des conseils ?

  2. Cathy dit :

    Beau travail! Moi j’y ai passé ma soirée … Je me suis pris la tête pour que mes séances ne dépassent jamais 45minutes… Consignes de l’inspecteur. Je vois que tu fais des séances d’une heure en fin de journee . C’est ce que j’aimerais faire moi aussi…Concernant les ateliers j’admire… Je ne vois absolument pas comment faire pour que tout le monde soit au travail. Et les phases découvertes tu les fais quand? Ton travail me rend vraiment curieuse et admirative.Merci en tout cas de partager avec nous


  3. Grainesdelivres
     dit :

    Merci pour vos commentaires…
    Le fonctionnement en ateliers me parait indispensable, surtout au CP (mais surement aussi par la suite)… Quand je m’adresse à 25 élèves simultanément, il y en a 5 ou 6 qui sont largués et ne comprennent même pas où j’en suis, 5 ou 6 qui savent déjà ce que je raconte, 4 qui ont perdu leur crayon et que ça préoccupe, 2 ou 3 qui pensent à autre chose… et je parle pour 4 gamins ! Donc j’essaie de les rendre très actifs en prenant des temps courts (10 ou 15 minutes) en petits groupes, souvent pour faire justement les phases de découverte (nouveau son en lecture, recherche en maths…). Les autres sont en entrainement autonome.  Cela crée un rythme rapide, et c’est pour cela que je fais des grandes plages horaires dans mon emploi du temps. En début d’année, je passe du temps à mettre en place cette autonomie, mais ensuite, ça tourne bien. J’essaierai de détailler tout cela dans un autre article dès que j’ai le temps !!

  4. Roxane dit :

    Merci pour ce partage! Je m’interroge sur l »Questionner le monde ». Une fois par semaine, c’est suffisant pour couvrir le programme?

    Grainesdelivres

    Lundi 29 Août 2016 à 16:54

    Je ne sais pas encore..  Mais en tous cas, les nouveaux programmes sont bien allégés, et je travaille tout ce qui est recherche documentaire en lecture, beaucoup de repérage dans l’espace en EPS, le jardin par périodes où nous y allons plus souvent, la construction du temps chaque matin dans les routines… Donc finalement, ça devrait le faire… en tous ça je vais essayer !!

Comments

comments

Laisser un commentaire