Tout change, d’Anthony Browne

C’est l’un de mes stagiaires qui m’a apporté cet album d’Anthony Browne. Je ne le connaissais pas, et je l’ai trouvé un peu déroutant au départ. Et c’est ce qui m’a intéressé dans ce livre : il nécessite un réel travail de lecture d’images et d’interprétation.

Tout change, d'Anthony Browne

Il raconte l’histoire d’un jeune garçon à qui son père annonce un grand changement… et dont l’imagination fertile se met alors à transformer les objets du quotidien, avant que la dernière page nous apprenne que ce changement est l’arrivée d’un bébé. Mais rien de tout cela n’est dit dans le texte. Ce sont uniquement les illustrations qui nous montrent les métamorphoses, un peu comme s’il s’agissait d’un travail inconscient dan l’esprit du personnage. Comme d’habitude chez Anthony Browne, les images sont pleines d’allusions, de références à la naissance (cigogne, oeufs) et à l’histoire des arts (chambre de Vincent…).

L’objectif du travail mené était donc essentiellement la lecture des images afin de reconnaitre et de décrire les métamorphoses des objets dans le livre. Dans un premier temps, l’album a été présenté jusqu’à l’avant-dernière page sans le texte, juste pour que les élèves puissent comprendre et raconter les images. Ils ont pu apprendre ce qu’est une métamorphose et observer leurs différentes étapes proposées dans le livre. Ils ont ensuite pu entendre le texte, mais en s’arrêtant là encore avant les deux dernières pages. La question leur a alors été posée de savoir ce qui pouvait se trouver derrière. Après le dévoilement de la dernière image, un débat interprétatif vraiment très intéressant a pu être mené pour que les élèves puissent construire une interprétation du texte à leur portée.

Voici ensuite les 2 fiches de travail écrit qui ont été proposées aux élèves, pour leur permettre de s’approprier les métamorphoses en les décrivant à l’écrit :

Tout change, d'Anthony Browne

ToutChange

C’est un travail qui a beaucoup plus aux élèves, et qui leur a permis d’appréhender une autre face de la littérature. Pour faire suite à cette lecture, nous avons travaillé en arts plastiques sur les métamorphoses.

Pour voir le reste du travail autour d’Anthony Browne, c’est ici et ici.

 

Comments

comments

Laisser un commentaire